Histoire

L’internationalisation est, en d’autres termes, une stratégie qui, depuis la deuxième décennie du XX e siècle, matérialise l’intérêt de l’Université nationale pour établir des rapports avec l’extérieur du Mexique.

En 1921, à l’initiative du recteur José Vasconcelos, l’Ecole d’été a été inaugurée à Mexico pour offrir des cours d’espagnol et de culture mexicaine aux étrangers, principalement des états-uniens, dans le but de rapprocher les deux voisins nord-américains et d’améliorer les relations relativement détériorées qu’ils maintenaient.

L’initiative de José Vasconcelos d’« universaliser la connaissance de notre langue espagnole et la culture mexicaine, et d’appuyer par des biais académiques les communautés mexicaines à l’étranger » non seulement a été conservée, mais encore élargie, diversifiée et mis en place dans d’autres pays.

La première représentation officielle de l’Université nationale, autonome depuis 1929, se fait à San Antonio, Texas, aux Etats-Unis, en 1944, offrant des cours d’espagnol pour la population locale et, peu de temps après, des cours d’anglais pour les immigrants mexicains dans la région.

Une nouvelle antenne est inaugurée en 1995 à Gatineau, Québec, Canada, pour offrir des cours d’espagnol et, un an plus tard, les premiers cours de perfectionnement de la langue anglaise et de française pour les mexicains.

Dans les années suivantes, d’autres antennes s’ajoutent à ce projet: Chicago en 2004, Los Angeles en 2005, Seattle en 2012, San Jose de Costa Rica en 2014 et Tucson en 2015, aux Amériques ; en Pékin en 2012, à Madrid en 2013, à Paris en 2014 et à Londres en 2015 en Asie et en Europe.

Les antennes les plus récentes ont été implantées en 2018 à Berlin, Boston et - pour la première fois dans le continent africain-, à Johannesburg.

A l’occasion de l’inauguration formelle de l’antenne parisienne, en 2015, par le Recteur José Narro, la tâche d’établir des rapports avec les universités, les instituts et les académies de la région, notamment le lien avec l’Université Pierre et Marie Curie - Paris VI, est amorcée. Cette même année, sous la direction d’Octavio Paredes, les premiers contacts et événements scientifiques et culturels ont eu lieu.

En 2017, Ramon Peralta y Fabi a été invité à diriger l’antenne. A partir de ce moment-là, on entre dans une période de consolidation des relations avec l’ambassade du Mexique en France, et les représentations du Mexique auprès de l’UNESCO et de l’OCDE. En autre, l’on poursuit la consolidation des liens avec les Grandes Ecoles et les Universités de la région parisienne, ce qui a permis de signer des accords de coopération académique concernant tous les niveaux d’études du lycée au troisième cycle, ainsi que la recherche. Par ailleurs, l’organisation et réalisation des événements culturels a été l’une des priorités de cette période.